Comment payer moins d’impôts grâce aux SCPI ?

De nombreuses personnes veulent investir dans l’immobilier, compte tenu de sa rentabilité. Mais par manque de moyens, seuls quelques-uns y parviennent. Heureusement, il est possible d’y remédier en recourant à la SCPI. Elle permet à tout individu de faire un placement immobilier, à valeur de son budget. Il est même possible de payer moins d’impôts grâce aux SCPI suivants.

La SCPI Pinel

On dénombre plusieurs sortes de SCPI : la SCPI de rendement, de plus-value,… Mais la SCPI Pinel reste l’une des plus rentables. Pour rappel, la loi PINEL est un dispositif instauré par l’État, qui vise à promouvoir l’investissement locatif. Il octroie une réduction d’impôts allant jusqu’à 21 % sur toutes les résidences principales, mises en location. Néanmoins, la durée de location ne doit jamais être inférieure à 6 ans. La SCPI Pinel fonctionne un peu près comme le dispositif Pinel. Plus précisément, l’individu va faire un apport dans une société de placement immobilière. Cette dernière va utiliser cet apport, en acquérant un parc immobilier, et en le louant à des particuliers. L’investisseur percevra ensuite un revenu passif régulier, selon le nombre de ses parts dans la société. De plus, il va payer moins d’impôts grâce aux SCPI Pinel. Cette défiscalisation n’est cependant, accessible que pour l’investissement locatif neuf.

La SCPI en démembrement temporaire

Mis à part le dispositif Pinel, vous avez aussi la possibilité de payer moins d’impôts grâce aux SCPI en démembrement temporaire. De quoi s’agit-il ? Comme son nom l’indique, c’est un investissement passager, qui dure généralement entre 3 à 10 ans. Mais surtout, il s’agit d’un placement spécifique, qui ne concerne que la nue-propriété. En investissant dans ce genre de SCPI, l’épargnant ne bénéficie que des parts tirés de sa propriété. Il n’a donc aucun droit sur les bénéfices, issus de l’utilisation de son bien, comme le loyer. À première vue, cela paraît être un inconvénient, mais si vous regardez les avantages qu’il procure, cela reste rentable. En effet, l’absence de loyers signifie aussi l’absence d’imposition (les impôts sur le revenu ou les prélèvements sociaux). L’individu qui investit, n’aura donc aucune dépense à débourser.

La SCPI Européenne

La SCPI Européenne est une autre alternative pour payer moins d’impôts. Tout comme les autres SCPI, ce type de société achète des biens immobiliers et les louent à des entreprises. Cependant, les investissements se passent généralement dans des pays étrangers (de la zone Euro ou hors de la Zone Euro). Contrairement à un investissement local, ces derniers bénéficient du mécanisme de neutralisation. Plus précisément, ils sont dépourvus du paiement des prélèvements sociaux. L’individu peut ainsi, bénéficier de ses revenus complémentaires tout en jouissant d’une réduction considérable d’impôts.

Investir en résidence étudiante : les villes les plus rentables de France
Placement : faut-il investir dans une résidence pour seniors ?