Guide pratique sur la vente aux enchères publique

L’administration des douanes est responsable de la vente des marchandises aux enchères publiques : les marchandises saisies, transférées au trésor public, à l’issue de la période de conservation légale et les celles approuvées par le tribunal compétent. La vente aux enchères publiques peut être menée sous la forme de soumissions cachetées, d’enchères verbales ou bien d’enchères orales avec l’approbation des soumissions scellées. Dans chaque cas, l’avis de vente précisera le type d’enchère. Ce système de vente est l’occasion idéale pour en savoir plus sur cette pratique quelquefois obscure.

Vente aux enchères : c’est quoi au juste ?

 Une vente aux enchères est le système de vente publique consistant à vendre à ceux qui donneront le meilleur prix. Pour dénicher les premiers vestiges d’une vente au enchere publique, il faut remonter à l’époque romaine, mais c’est au XVIe siècle que ce système de vente devient plus règlementé et courant. En consultant le site www.infodelimmo.com, vous aurez plus d’infos sur ce sujet.

On distingue en ce moment deux formes de ventes aux enchères publiques :

– La vente judiciaire prévue par la loi ou sur ordonnance du tribunal de le commissaire-priseur ;

– La vente volontaire la plus courante, l’offre de biens vendus volontairement par un individu et faite par un notaire officiel.

Vente aux enchères : le déroulement de cette vente

 Les marchandises ont été appréciées, il est temps de les vendre ! Le commissaire-priseur décide quand et à quelle vente tous les biens seront proposés. C’est le répertoire où vous trouverez une description (période, origine, etc.) et, dans certains cas, un tableau d’évaluations pour tous les biens. Ainsi, les marchandises sont généralement exposées la veille et le jour de la vente, afin que les acheteurs potentiels puissent mieux les appréhender.

Les notaires et leurs employés sont également présents à cette exposition publique pour répondre aux interrogations.

À la fin, une belle journée de vente au enchere publique commence. Vous avez trois options pour participer :

– Vous êtes dans la salle : un simple signal de la main dont le commissaire-priseur à connaissance signifie qu’il propose le prix de départ ou la dernière enchère pour le montant sélectionné. Vous êtes aussi libre de faire une offre spécifique en l’annonçant verbalement.

– Vous n’êtes pas dans l’auditorium : vous pouvez passer une commande auprès du notaire tout au long de l’exposition, ce qui vous donne le droit de vous représenter à la vente et d’effectuer un achat à votre place.

Les enchères peuvent être menées par téléphone ou quelquefois, par Internet. L’idée est de contacter à l’avance l’étude chargée de la vente ou la société de vente volontaire. Dans tous les cas, le lot proposé à la vente est attribué au dernier enchérisseur au moyen d’un coup de marteau le notaire, entraînant le transfert direct de propriété. Le crieur vous remettra alors un bulletin qu’il pourra utiliser pour réclamer son achat après paiement. 

Les ventes aux enchères sont-elles toutes ouvertes au public ?

 Bien évidemment, c’est un privilège des enchères, encore dénommées « ventes aux enchères publiques ». La vente ont lieu dans des auditoriums où la porte est toujours censée ouverte et où chacun peut faire ses achats. Vous aussi, vous pouvez découvrir les ventes aux enchères. Comme chaque année, l’acteur important du commerce de l’art français (Symev) organise les jours pour découvrir le monde des ventes aux enchères appelés « journées marteau » dans tout le territoire français.

Leur objectif ? Faire la promotion des enchères auprès de public varié et décrire la fonction d’un commissaire-priseur, particulièrement grâce à des visites exploratoires, des expositions, des expertises gratuites. L’évènement vous donne un aperçu des coulisses du fameux hôtel des ventes parisien. Expertises, conseils, inventaires, estimations gratuites, vente d’articles… Vous découvrirez tous les aspects importants des ventes aux enchères ! 

Que pouvez-vous y trouver et comment vendre vos biens ?

 Vous pouvez enchérir sur toutes sortes de biens : des céramiques, des objets d’art, du vin, de l’argenterie, du mobilier, des tableaux, des livres anciens, des bijoux, des biens immobiliers… Est-il sage de réaliser une bonne affaire lors d’une vente aux enchères publique, en particulier lors de l’achat d’une propriété ?

Les ventes aux enchères immobilières doivent être réalisées chez un notaire et se dérouler en quelques étapes. La première étape est de fixer le prix demandé. Les ventes aux enchères immobilières se déroulent habituellement à la mairie, au notaire, dans une chambre locale du commissaire-priseur ou à l’hôtel. L’officier fait office de commissaire-priseur. À l’issue de l’enchère, le bien immobilier sera restitué au plus offrant.

On y trouve quelquefois des objets sympas. Afin de mettre une ou plusieurs de ses propriétés à vendre, contactez une entreprise de vente bénévole ou effectuez une enquête qui évaluera votre propriété par un commissaire-priseur, son origine géographique, sa qualité et son type ainsi que de son époque, et estimera le moment idéal pour l’offrir à la vente. Vous êtes libre de fixer un prix de réserve ou non, autrement dit un prix minimum que vous établissez si vous vendez un bien.

Pourquoi vendre son terrain à un promoteur immobilier ?
Quelles sont les étapes de la réalisation d’un programme immobilier ?