Investissement immobilier en Pinel: les avantages et les inconvénients

Favorisant l’investissement locatif, le dispositif pourvoit des réductions d’impôts sur le long terme. Il a été établi dans le but d’inciter des investisseurs à louer leurs biens dans les zones à fort besoin de construction. Au côté de ses nombreux avantages, la loi Pinel présente quelques inconvénients.

Généralités sur la loi Pinel

Présenté par l’ancien premier ministre Manuel Valls et l’ancienne ministre Sylvia Pinel en 2014 et l’ancienne, le dispositif Pinel est entré en vigueur en 2015. Cette loi encourage les investissements locatifs dans les zones éligibles sous le respect des conditions sociales et environnementales. Les maisons louées sous le dispositif sont en effet soumises à des règlementations énergétiques et écologiques très strictes. Des seuils de loyers sont aussi applicables selon les revenus mensuels des ménages. En savoir plus sur nantesimmo9.com

Les avantages du dispositif Pinel

Le premier avantage de la loi Pinel réside sur les économies d’impôts. En investissant sur ce dispositif, l’investisseur bénéficie d’un allègement fiscal au long de la durée de location. Variable selon le choix du bailleur, celle-ci peut être renouvelée. La défiscalisation à Nantes est l’un des avantages qui motivent les investisseurs français.

Investir sous la loi Pinel permet également de se constituer un patrimoine durable. Ce dispositif fiscal pourvoit un fonds intéressant pour la retraite. Les rentes contribuent en effet à compenser les dépenses mensuelles du propriétaire-bailleur. Si le bien se trouve dans une zone touristique ou attractive, les loyers seront intéressants. Sous certaines clauses, l’immobilier peut être loué à un ascendant ou à un descendant. L’investissement sous ce dispositif permet également de devenir propriétaire d’un bien, sans devoir verser un apport. Le capital investi sera rapidement remboursé par les futurs loyers à percevoir. Sous certaines conditions, la loi Pinel permet au bailleur d’investir intégralement à crédit.

Les limites du dispositif Pinel

Certes, la loi Pinel semble avantageuse, mais présente plusieurs inconvénients. Le dispositif oblige le propriétaire à proposer son bien à la location. L’immobilier étant affecté en tant que résidence principale du locataire, le bailleur se prive de l’occuper comme bon lui semble.

Le plafonnement des loyers est aussi un autre inconvénient du dispositif Pinel. Le propriétaire doit en effet respecter les seuils imposés par la loi. Ces limites varient selon le zonage et les revenus mensuels du locataire. Comme tout contrat de location immobilière, celui établi sous la Pinel expose le bailleur à des risques de retards de paiement et d’impayés.

Qui sont les investisseurs qui peuvent prétendre à la loi Pinel ?
Investir en résidence étudiante : les villes les plus rentables de France